G-Star signe l'accord pour la durabilité du secteur de l'habillement et du textile

4 juillet 2016
G-Star a signé aujourd'hui l'accord pour la durabilité du secteur de l'habillement et du textile. Cet accord constitue le cadre dans lequel les marques de mode, organisations commerciales, syndicats, organisations sociales et le gouvernement néerlandais vont collaborer pour rendre l'industrie textile plus durable, plus juste, plus écologique, plus respectueuse des animaux et plus sûre à l'échelle internationale.

Plus de 50 entreprises se sont engagées à améliorer de manière significative les conditions de travail dans le secteur de l'habillement d'ici trois à cinq ans. Les signataires travailleront de concert à la prévention des discriminations, du travail forcé, du travail des enfants et de la souffrance animale ainsi qu'à la promotion du droit aux négociations collectives avec les syndicats indépendants, des salaires minimums et des conditions de travail saines et sécurisées. Le projet consistera également à prendre des mesures de lutte contre le changement climatique et pour la préservation de l'environnement telles que la réduction de l'empreinte environnementale négative de l'extraction de matières premières, de l'utilisation d'eau, d'énergie et de produits chimiques, des déchets chimiques et des eaux usées.

G-Star œuvre depuis plusieurs années déjà à une plus grande durabilité de ses collections et de ses processus de fabrication. Nous nous rallions aujourd'hui à l'accord pour la durabilité du secteur de l'habillement et du textile parce qu'une approche commune doit être adoptée afin de faire avancer l'ensemble des secteurs de l'habillement et du textile dans une même direction, et de collaborer avec d'autres acteurs à l'atteinte d'objectifs de durabilité qu'il est difficile, voire impossible d'atteindre individuellement.

Le texte de l'accord peut être consulté ici (en néerlandais).


,
Haut de page